version française English version
Vous êtes ici : Accueil > Bienvenue > Actualités > Rencontre des chefs d’entreprise chez Atlantic
 

SIZIAF

Parc des industries Artois-Flandres
64 rue Marcel Cabiddu
62138 DOUVRIN
Tél : 03 21 08 60 86
Fax : 03 21 69 58 00
Mail : contact [at] siziaf . com

Rencontre des chefs d'entreprise chez Atlantic

Pour renforcer sa productivité, Française de Mécanique projette de compacter sa production au sein de 2 bâtiments et, par là même, de se séparer de près de 100 ha sur les 138 ha actuellement occupés. Compte tenu de l’ampleur du projet, le SIZIAF et la Région ont sollicité l’EPF Nord-Pas de Calais, Établissement Public Foncier, pour mener une action publique commune afin de réaménager les terrains libérés. Mandatée par l’EPF, Patriarche & Co, agence d’architectes, d’ingénieurs et d’urbanistes et CMN Partners, agence-conseil en développement économique territorial ont la charge d’imaginer une seconde vie aux espaces libérés. C’est dans ce contexte que les chefs d’entreprise du Parc ont été invités par le SIZIAF à une réunion de concertation qui s’est tenue au sein de l’entreprise Atlantic. Lieu symbolique s’il en est, puisque Atlantic a été le premier acheteur de terrains libérés par FM…

Après avoir bénéficié d’une visite commentée du site Atlantic, les chefs d’entreprise, nombreux à avoir répondu présents, ont pu apporter leur retour d’expérience en tant qu’utilisateurs au quotidien du Parc. Localisation et accessibilité, prix du foncier et de l’immobilier, aménagements et qualité environnementale sont les 3 items qui ont été mis en avant comme des points forts du Parc, propres à attirer de nouveaux arrivants ; les points d’amélioration restant sont l’offre de restauration (même si les food-trucks ont un peu amélioré la donne), l’accessibilité par les transports en commun ainsi que la présence d’infrastructures sportives. Ont également été soulignés de façon très positive le soutien et l’accompagnement du SIZIAF dans toutes les démarches d’implantation ou d’extension. Forts de ces réflexions, les 2 cabinets ont encore quelques mois pour mûrir leur recommandation quant aux aménagements à opérer et aux nouvelles entreprises à cibler pour réindustrialiser les terrains laissés libres.

  • Agrandir le texte
  • Réduire le texte
  • Imprimer le texte
  • Envoyer à un ami
  • Ajouter sur Facebook

ENVOYER CET ARTICLE :




pied de page