version française English version
Vous êtes ici : Accueil > Bienvenue > Actualités > De TPE à PME, Nord-Engrenages fait sa révolution
 

SIZIAF

Parc des industries Artois-Flandres
64 rue Marcel Cabiddu
62138 DOUVRIN
Tél : 03 21 08 60 86
Fax : 03 21 69 58 00
Mail : contact [at] siziaf . com

De TPE à PME, Nord-Engrenages fait sa révolution


« Je ne ferai jamais de mécanique », disait-il, adolescent. Thibault Délétré est entré dans l’entreprise familiale, spécialisée dans la fabrication et le retaillage d’engrenages, en 1980 et… ne l’a plus quittée. Non préparé au métier, Thibault Délétré a été formé « sur le tas » par l’associé de son père, suivi des cours du soir et gravi échelon après échelon. Par la même, il connaît aujourd’hui intimement Nord-Engrenages et en est indubitablement l’« homme clé ». En 2013, suite à un diagnostic de l’entreprise demandé au CEDEC (Centre Européen d’Evolution Economique), Thibault Délétré prend conscience du fait que le rôle central qu’il occupe dans l’entreprise est à court terme une force mais peut, à tout moment, se renverser en faiblesse. Parallèlement, un retour d’image sur Nord-Engrenages lui révèle que si la société est très bien considérée sur le plan de la qualité produite, elle manque néanmoins de glamour dès lors qu’on la visite. Son parc machines est vu comme obsolescent (même si, au quotidien, c’est bien la diversité de « ses vieilles machines » qui donne la souplesse de répondre à tout type de demande).
Fort de ses constats, Thibault Délétré décide donc de s’inscrire dans une nouvelle dynamique et de préparer le futur en investissant et en se rendant… moins indispensable. Très attaché à son personnel, son objectif est de garantir la pérennité de l’entreprise…

Un ERP pour remplacer le feeling du dirigeant
La première décision structurante fut de mettre en place un progiciel de gestion intégrée dit ERP. Le but : partager, avec toute l’entreprise, les 1001 détails jusque-là, uniquement stockés dans la mémoire du dirigeant… Nord-Engrenages se fait alors aider par l’ICAM pour la rédaction d’un cahier des charges et choisit la solution Clip Industrie car très adaptée aux PMI. Cet outil de gestion moderne remplacera, dans un court avenir, le feeling de Thibault Délétré. Reste à transformer ce feeling en centaines de données à intégrer à l’ERP… Ce n’est pas une mince affaire mais le process est en cours et déjà visible dans les ateliers où les écrans de contrôle et les « scannettes » destinées à lire les futurs codes-barres ont fait leur apparition. Dans le même temps, Nord-Engrenages prend le parti de se diversifier dans une activité de niche très voisine de la sienne : le mortaisage. Pour ce faire, la société investit dans la plus grande machine à commande numérique de France sur le plan capacitaire. Place est faite à la modernité !

Il n’est de richesse que d’hommes
Pour mettre en œuvre ces changements de taille, Thibault Délétré revoit son organisation et intègre de nouvelles forces vives. De 13 personnes lors de son arrivée sur le Parc des Industries, l’entreprise est passée à 18 du fait de sa croissance et comptera bientôt un effectif de 21 personnes. L’objectif est bien entendu de permettre la bonne mise en place de l’ERP, de faire tourner la mortaiseuse mais aussi de revoir l’organisation pour adjoindre un deviseur à Thibault Délétré et permettre à l’actuel contrôleur qualité de quitter son poste pour prendre en charge le développement commercial. Aujourd’hui, le seul moteur de Nord-Engrenages est le bouche-à-oreille positif de ses clients… Gageons qu’en amplifiant le phénomène avec un commercial sur le terrain, l’entreprise ne pourra que progresser davantage ! Attentif au développement des entreprises du Parc, le SIZIAF a donné un coup de pouce à ce redéploiement en contribuant au plan de financement des investissements et des embauches en partenariat avec le Conseil Régional. De l’huile dans les rouages d’une mécanique déjà bien partie !

Site internet : www.nord-engrenages.com.

  • Agrandir le texte
  • Réduire le texte
  • Imprimer le texte
  • Envoyer à un ami
  • Ajouter sur Facebook

ENVOYER CET ARTICLE :




pied de page