version française English version
Vous êtes ici : Accueil > Bienvenue > Actualités > Double turbo pour la FM et son nouveau directeur général
 

SIZIAF

Parc des industries Artois-Flandres
64 rue Marcel Cabiddu
62138 DOUVRIN
Tél : 03 21 08 60 86
Fax : 03 21 69 58 00
Mail : contact [at] siziaf . com

Double turbo pour la FM et son nouveau directeur général

La carte topographique du bassin minier qu’il a accrochée dans son bureau le montre assez : Frédéric Przybylski est attaché à la région qui l’a vu naître il y a cinquante-trois ans. Il a d’ailleurs effectué la plus grande partie de sa carrière sur différents sites régionaux du groupe PSA, en particulier comme directeur d’UMV à Trith-Saint-Léger et de Sevelnord à Lieu-Saint-Amand.

Arrivé le 1er mai à la FM pour en prendre la direction générale, Frédéric Przybylski n’a guère eu le temps d’admirer la beauté du printemps dans ce Parc dont il connaissait la qualité environnementale. Deux très gros dossiers l’attendaient sur le bureau que venait de quitter Philippe Coëne : celui de la préparation de l’usine à la fabrication du nouveau 3 cylindres essence turbo destiné au coeur des gammes Peugeot et Citroën ; et celui, non moins sensible et difficile, de l’adaptation de l’usine à l’environnement concurrentiel très dur qui caractérise ce début de XXIe siècle.

« On voyait qu’on pouvait disparaître », confesse Frédéric Przybylski a posteriori, maintenant qu’un accord a été trouvé avec les syndicats majoritaires sur un texte donnant à l’entreprise la dimension nécessaire pour faire face aux aléas du marché. La signature de cet « accord d’amélioration de la performance industrielle et économique » en moins de deux mois est « tout à l’honneur des syndicats signataires », souligne en tout cas le DG, qui voit dans flexibilité qu’il procure la possibilité pour la FM de « tenir son rang par rapport aux sites concurrents » et d’être ainsi en mesure de se voir attribuer d’autres fabrications par ses maisons-mères.

Or, justement, le remplacement du 4 cylindres Diesel d’entrée et milieu de gamme (DVR) était à l’ordre du jour chez PSA. Chacun se posait donc la question : la compétitivité retrouvée de la FM allait-elle être récompensée par l’attribution de ce nouveau bloc ?

voiture article fm

Un « DV-R » en forme de récompense
La réponse est tombée le 4 septembre : c’est oui ! A partir de 2017, le nouveau moteur sortira bel et bien de l’usine du Parc des industries, la réalisation de la nouvelle ligne de production représentant un investissement de quelque 60 millions d’euros. En vitesse de croisière, 3000 unités pourront être assemblées chaque jour, un chiffre à comparer avec les 4500, toutes familles confondues, produites en ce moment. Les perspectives ont donc soudainement et positivement évolué, à la grande satisfaction des 3200 salariés actuels (en comptant les contrats en alternance). Quant à la question de savoir si cet effectif, le plus bas depuis la construction de l’usine, pourra remonter grâce à la fabrication du DV-R, Frédéric Przybylski insiste sur le fait que le vrai et seul « juge de paix » est le marché, c’est-à-dire les clients. « Ce sont eux qui décident du nombre de moteurs à produire, et donc de l’effectif nécessaire pour assurer cette production ». Reste que parmi les critères de choix avancés par le client figurent bien sûr le prix et la qualité. La boucle est bouclée : on en revient toujours à la performance des usines et donc, pour ce qui concerne la FM, à l’intérêt de l’accord qui y a été signé.

Contact : Jean-Pierre Papin Responsable Communication Tél : 03 21 18 17 70

jeanpierre.papin@mpsa.com

  • Agrandir le texte
  • Réduire le texte
  • Imprimer le texte
  • Envoyer à un ami
  • Ajouter sur Facebook

ENVOYER CET ARTICLE :




pied de page