version française English version
Vous êtes ici : Accueil > Bienvenue > Actualités > La secrétaire « gomme-problèmes » et le patron « comme on n’en fait plus »
 

SIZIAF

Parc des industries Artois-Flandres
64 rue Marcel Cabiddu
62138 DOUVRIN
Tél : 03 21 08 60 86
Fax : 03 21 69 58 00
Mail : contact [at] siziaf . com

La secrétaire « gomme-problèmes » et le patron « comme on n'en fait plus »

Générosité, disponibilité, dévouement… c’est en quelque sorte le portrait-robot du salarié de chez nous qu’a dressé le 31 mai le PDG (lyonnais) de Créatique Technologie en rendant hommage à sa secrétaire sur le départ pour une retraite bien méritée.

Qualifiant encore cette dernière de « travailleuse infatigable, gomme à problèmes, boîte à solutions » et l’on en passe, François Salamone n’a pas hésité à affirmer que « voilà pourquoi le Nord est le Nord, parce que l’on peut y rencontrer des Geneviève Doutrelon ».

Quant à l’héroïne du jour, elle a elle aussi laissé parler son cœur en reconnaissant que, chez Créatique Technologie, elle était « comme à la maison » et en affirmant que « c’était [s]a deuxième famille ».

Une famille qu’elle a choyée pendant dix-huit ans, en allant souvent beaucoup plus loin que ce que sa définition de fonction lui commandait, comme ces dimanches où elle passait dans l’atelier pour, François Salamone dixit, « mettre une plaque de plastique sur une machine » ; ou quand, avec son mari lui aussi salarié de l’entreprise, elle allait chercher le patron à 23h à la gare de Douai ou de Lille !

Oui, décidément, on comprend la reconnaissance de François Salamone et son émotion, notamment lorsqu’il évoqua « les moments difficiles qui [lui] firent mettre un genou à terre » au cours desquelles Geneviève Doutrelon fut toujours à ses côtés pour l’épauler et le soutenir.

Comment, dans ces conditions, ne pas comprendre la nostalgie de l’un et de l’autre ?

Mais la roue tourne, et nul doute que, dans sa maison de Billy Berclau, Geneviève saura se construire une nouvelle vie. Bonne retraite donc, madame Doutrelon, et bienvenue à Véronique Bekirski qui vous remplace auprès de François Salamone, ce patron « comme on n’en fait plus ».

  • Agrandir le texte
  • Réduire le texte
  • Imprimer le texte
  • Envoyer à un ami
  • Ajouter sur Facebook

ENVOYER CET ARTICLE :




pied de page